Financements

La formation professionnelle pour adulte permet à toute personne sortie du système scolaire de participer à une action de formation. Les stages de courte durée comme les formations longues visent au perfectionnement dans un domaine précis. Les formations de longue durée (à partir de 9 mois) permettent d’obtenir des diplômes universitaires techniques ou des certificats de formation professionnelle homologués. L’homologation d’une formation permet de justifier d’une qualification reconnue par l’Etat. Il ne s’agit pas au regard de la loi d’une équivalence, mais celle-ci est généralement appliquée aux concours de la fonction publique, par de nombreuses conventions collectives et au moment d’une embauche pour obtenir la classification correspondante.

Nomenclature des correspondances entre le niveau des formations homologuées et les diplômes de l’éducation nationale en France :

  • Niveau I : Maîtrise, bac+4 et ingénieur
  • Niveau II : Licence, bac+3
  • Niveau III : BTS, DUT, BAC+2
  • Niveau IV : Bac Technique et Brevet de technicien
  • Niveau V : BEP et CAP
  • Niveau V bis : certificat d’éducation professionnelle
  • Niveau VI : formation de fin de scolarité obligatoire

Les formations ont un coût mais il est possible d’en obtenir le financement quand la formation est conventionnée. Selon la situation du candidat, différentes formules peuvent être envisagées. Le Congé Individuel de Formation (CIF) est destiné au salarié qui doit pour obtenir un financement (coût de la formation + paiement du salaire pendant la formation) faire appel à la caisse de formation à laquelle cotise son employeur. Le salarié est libre de choisir la formation qui l’intéresse que celle-ci soit à temps plein ou à temps partiel et qu’elle ait ou non un caractère professionnel en relation avec sa profession actuelle. Le contrat de professionnalisation (contrat pro) est également un dispositif permettant de se former tout en ayant un contrat de travail avec une entreprise.

Depuis le 1er Janvier 2005, les salariés (employés et cadres) bénéficient du Droit Individuel à la Formation (DIF), une sorte de “un pour cent formation” attribué à hauteur de 20 heures par année de présence dans l’entreprise.

Les demandeurs d’emploi bénéficiant de l’allocation chômage doivent s’adresser au Pôle emploi (ex ANPE et ASSEDIC) pour le montage d’un dossier formation puis pour son financement. L’Allocation de Formation Reclassement (AFR) est remplacée depuis 2001 par les nouvelles aides à la formation instituées dans le cadre du PARE (plan d’aide au retour à l’emploi).

haut