Certiphyto

Depuis 2015, dans les domaines professionnels agricoles et non agricoles, la préconisation, la vente, l’achat et l’application de produits phytopharmaceutiques ne pourront se faire sans un certificat : le Certiphyto.

Cette exigence d’obtention d’un certificat individuel autorisant l’usage professionnel des produits phytopharmaceutiques, intégrée dans le plan Ecophyto 2018, sera confirmée par la loi Grenelle II en cours d’élaboration et dont le projet concrétise, dans l’article 36, les principes d’une agriculture durable. Ce certificat s’inscrit en cohérence avec la directive européenne 2009/128/CE pour une utilisation durable des pesticides. Aujourd’hui le certiphyto est nommé Certificat Individuel à l’utilisation des produits phytosanitaires (CIPP) afin de se conformer aux exigences européennes.

Certiphyto, un certificat autorisant les usages professionnels des produits phyto pharmaceutiques

Un certificat pour qui ?

Tous les professionnels du secteur des produits phytopharmaceutiques sont tenus d’obtenir le Certiphyto :

  • les agriculteurs ;
  • les applicateurs prestataires de services ou non qui interviennent pour le compte de tiers ;
  • les décideurs d’entreprises utilisant des produits phytosanitaires ;
  • les vendeurs et conseillers de la distribution agricole et grand public ;
  • les conseillers agricoles ou du paysage.

Un certificat pour quoi ?

L’objectif est de permettre à tous les utilisateurs professionnels, distributeurs et conseillers d’avoir une bonne maîtrise de l’utilisation des différents produits phytopharmaceutiques.

Le programme de formation

La formation s’articule autour de 3 axes :

  • le respect de la réglementation en vue de protéger l’environnement ;
  • la connaissance des risques pour l’utilisateur et les moyens de prévention existants ;
  • les solutions techniques visant à réduire l’usage des produits phytosanitaires.

Comment l’obtenir ?

La validité du Certiphyto serait de dix ans. Quatre voies d’accès sont actuellement prévues :

  • A – Par validation des acquis académiques, qui permet une délivrance directe du certificat au vu de diplômes, titres et certifications professionnelles ;
  • B – Par test (QCM) non lié à une formation ;
  • C – Par formation et évalusation sur la base d’un QCM : le candidat participe à une session de formation de 2 ou 3 jours et effectue une évaluation QCM sur informatique au terme de la formation ; au vu des résultats du test, le candidat reçoit le certificat ou effectue une formation complémentaire.

Le centre de formation porté par Briacé est agréé pour délivrer le certiphyto

Plusieurs formations existent :

Pour tout renseignement, appelez le 02.40.06.43.33 ou contact par e-mail.

haut